• Client

    Groupe Efire

  • Taille du projet

    3 mois

  • Services Elao

    Accompagnement

    Développement

  • Technologies

Le contexte du projet

Le Groupe Efire figure parmi les leaders européens de l'étanchéité, du transfert de fluides, de la découpe métallique et de la protection pour les industries.

Nous avons travaillé avec les équipes spécialisées dans la transformation de la mousse plastique, qui conçoivent et fabriquent des calages en mousse sur mesure, pour protéger les appareillages, transporter du matériel sans risque et organiser les ateliers.

L'application web Efire Calage permet aux équipes de générer rapidement des fichiers vectoriels. À partir d'une simple photo prise sur tablette, les équipes commerciales d'Efire sont capables de qualifier, valider et envoyer les ressources nécessaires à la conception des futures mousses de rangement.

L'expertise Elao déployée pour l'application Efire Calage

Ateliers de recueil du besoin

L'application a vocation à être utilisée dans des ateliers, sur des devices mobiles. L'expérience utilisateur a donc été pensée tablet first, même s'il est possible d'utiliser Efire Calage sur n'importe quel device.

Pour répondre aux attentes graphiques tout en apportant un cadre standardisé mais souple à l'application, Elao a proposé d'utiliser son propre design system.

L'interface a ensuite été construite rapidement et simplement à partir de composants préexistants et quelques rares ajouts liés au fonctionnel de l'application.

qualification d'objet sur l'application Efire Calage
Interface de qualification crédit montage freemockupzone

Ateliers UX/UI

Nous avons conçu les écrans tablet first sur Figma en se basant sur le design system Elao. En plus de cela, pour répondre à des besoins très spécifiques de l'application comme la prise de photos ou la validation des formes générées, des composants sur-mesure sont ajoutés.

Une attention particulière est prêtée à l'enchaînement naturel des écrans et à une navigation fluide.

Prototype Figma des écrans liés à la prise de vue
Prototype Figma des écrans liés à la prise de vue

Phase de développement

C'est Florian, Amélie, Benjamin et Quentin qui sont montés sur ce projet.

Le premier a planché sur les scripts de détourage d'objets pour permettre, depuis une photo, de générer différents fichiers vectoriels exportables.

Amélie s'est chargée de l'intégration sur la base du design system Elao, un ensemble de composants HTML/Sass pensé pour répondre aux besoins basiques de la construction d'applications. Les quelques éléments spécifiques à l'application Efire Calage ont été réalisés en HTML/Sass directement dans le projet.

Benjamin et Quentin quant à eux ont mis en place l'interface permettant aux utilisateurs de :

  • référencer des clients et des projets associés
  • suivre l'avancement et enrichir les projets avec des données contextuelles et les images associées
  • capturer des images afin d'y détecter les objets

L'application

Les principaux enjeux

Détourer précisément les objets photographiés au sein de l'application

En partant du code source de la solution existante, nous avons pu l'améliorer tout en gardant l'essence de l'algorithme d'origine pour s'assurer de la pérennité du résultat.

Une fois capturée, l'image subit une succession de traitements avant de devenir interactive dans l'application web pour générer, stocker et mettre à disposition de l'utilisateur des fichiers vectoriels.

Écran de sélection
Écran de sélection

Retrouver, dans un contexte web, les fonctionnalités natives de l'appareil photo

Ce second point a nécessité une attention particulière, puisqu'il fallait notamment retrouver :

  • l'affichage du niveau
  • la capture d'une image en haute définition
prise de vue sur l'application Efire Calage
Prise de vue des outils crédit montage zlatko_plamenov

Pour l'équipe Efire, un outil de génération tout-en-un

Efire souhaitait fluidifier le parcours de ses équipes, du recueil de données chez leurs clients jusqu'à la génération et la transmission de fichiers vectoriels exploitables en production.

Avant cette application, les commerciaux prenaient les photos sur site et ne pouvaient les traiter qu'une fois rentrés au bureau. Les risques :

  • devoir retourner chez le client si une photo ne convenait pas (netteté, luminosité, ...)
  • oublier la saisie de certaines informations liées aux pièces (épaisseur, nombre, ...)

Aujourd'hui, la capture et le traitement se font en même temps, permettant de déceler immédiatement une photo inexploitable.

Et cerise sur le gâteau, le travail apporté au traitement algorythmique a permis d'améliorer significativement la précision de détection des contours 😎.

Elao nous a fait une présentation budgétaire claire, l’équipe a été disponible, attachée à l’expérience utilisateur et avec un périmètre de compétence très large.

La tribu

Voici les personnes de l'équipe qui ont contribué au projet.

D'autres études de cas

  • Tribü Tribü

    Tribü propose un dispositif permettant aux entreprises un recyclage intelligent de leurs déchets.

    Voir l'étude de cas
  • Université de Bordeaux Spine

    Une application tablette qui permet au grand public d’annoter des IRM du cerveau pour faire avancer la recherche.

    Voir l'étude de cas